Half-Life

Half-Life est un des classiques des shooters en première personne. Le jeu avait d'excellents graphismes et une grande histoire pour intégrer l'action

8/10 (2 Votes)

Durant les années 90, j’étais bien jeune et j’avais pas mal de temps libre pour pouvoir passer le temps devant l’écran de l’ordinateur à jouer à des jeux comme Half-Life. Ce first person shooter prenait le relai de la précédente génération de jeux de tirs en 3D menée par Quake, Heretic, Hexen ou Duke Nukem 3D.

Comme sur Doom : des extraterrestres traversent un portail interdimensionnel

Valve Corporation surprenait avec le premier titre de cette entreprise qui présentait un jeu-vidéo d’action avec des graphismes très réalistes et une action trépidante. Il nous transportait à l’histoire un Gordon Freeman, un scientifique (Walter White de Breaking Bad lui ressemble pas mal) qui est surpris durant une expérience par une erreur qui ouvre un portail interdimensionnel.

Des créatures extraterrestres commencent à envahir le laboratoire où il travaille et il doit intervenir dans l’affaire. C’est-à-dire, les chasser et les cribler de balles. Pour réussir, il a un énorme arsenal d’armes et des collègues qui lui donneront un coup de main à certains moments précis durant le jeu.

Le grand jeu de l’époque.

Caractéristiques principales

  • Jeu d’action du genre first person shooter.
  • Action intégrée dans une histoire composée de 19 épisodes.
  • Arsenal d’armes varié : blanches, légères, moyennes, lourdes et explosives.
  • Plusieurs personnages en plus de Gordon Freeman, le protagoniste, qui feront partie du jeu.
  • Difficultés à mode de casse-têtes.
  • Combinaison de souris et clavier pour le contrôle du jeu.
  • Support de jeu multijoueur en réseau local (LAN) ou en ligne, à travers les serveurs du jeu. Le mode de jeu multijoueur est deathmatch, le précurseur des Battle Royale, même si vous pouvez aussi jouer en groupes.

Quant aux conditions requises d’ Half-Life, il faut dire que des milliers de jeux de tirs pour Windows l’ont dépassé plus tard (normal, il existe depuis les années 90), mais si vous cherchez un bon jeu qui fonctionne sans problèmes, celui-ci est un bon candidat. Au final, pour qu’il fonctionne il suffit d’un Pentium à 166 MHz et 32 MO de mémoire vive. Même votre smartphone pourrait le faire marcher. De plus, il a aussi des séquelles, des extensions officielles et des mods qui augmentent en bonne mesure son univers de divertissement.

En dernier, il faut signaler que le jeu n’apparut pas uniquement sur PC. D’autres plateformes comme Dreamcast, PS2, Mac et, récemment (en 2013), Linux à travers SteamOS ont aussi eu leur version de ce génial jeu d’action.

Conditions et information supplémentaire :
  • Système d’exploitation minimum requis : Windows XP.
Valve Corporation
Cette année
La semaine dernière
390,6 MB

Nous aimons vous écouter. Donnez-nous votre avis.

Déconnecté

Déconnecté